«

»

Mai 22

L’angiogenèse, et comment les aliments peuvent combattre le cancer et d’autres maladies

angiogenese cancer

L’angiogenèse est le processus de croissance de nouveaux vaisseaux sanguins à partir de vaisseaux existants. C’est un phénomène naturel chez l’être humain, particulièrement observé chez les femmes lors d’une grossesse. De nouveaux vaisseaux sanguins se créent  afin d’accueillir l’embryon.

Mais l’angiogenèse est aussi le processus que l’on observe lors du développement de tumeurs malignes et de métastases dans un cancer.

Dans la vidéo ci-dessous, vous découvrirez les études de William Li sur l’angiogenèse. Il explique en détail le fonctionnement de l’angiogenèse, les essais cliniques qu’il a réalisés avec succès sur des animaux, et les aliments favorisant l’angiogenèse.  Résumé en dessous de la vidéo.

Résumé de la vidéo :

Le corps est rempli de vaisseaux sanguins. Mis bout à bout on pourrait faire deux fois le tour de la planète avec les vaisseaux sanguins d’un seul homme adulte. Les petits vaisseaux sanguins sont appelés  capillaires.
Ces vaisseaux sont capables de s’adapter en fonction de l’environnement. Par exemple, dans le foie ils servent à détoxiquer le sang, et dans les poumons ils permettent les échanges gazeux avec l’air. Chez la femme, les vaisseaux sanguins se développent tous les mois pour construire la muqueuse de l’utérus.

Le corps est donc capable d’adapter le nombre des vaisseaux sanguins en fonction des besoins. Pour une blessure par exemple, le corps augmente le nombre de vaisseaux sanguins afin de retourner à un état normal.
D’après William Li, certaines maladies sont dues à l’impossibilité du corps à réduire ou à augmenter le nombre de vaisseaux sanguins supplémentaires. On parle de déséquilibre de l’angiogenèse.

Par exemple, une angiogenèse insuffisante (pas assez de vaisseaux sanguins) peut causer des crises cardiaques, des problèmes de circulation sanguine dans les jambes, ou un AVC. A l’inverse, une angiogenèse trop importante peut entrainer des cancers, la cécité, l’arthrite, l’obésité ou la maladie d’Alzheimer. Ainsi, plus de 70 maladies dans le monde ont un point en commun ; un dérèglement de l’angiogenèse.

Au démarrage d’un cancer, celui-ci correspond d’abord à de microscopiques nids de cellules non approvisionnés en sang. Ainsi non alimentés, ils ne peuvent se développer. Nous avons donc tous une probabilité importante d’avoir un cancer sans pour autant le développer.

Une bonne angiogenèse permet d’éviter que les vaisseaux sanguins nourrissent les cancers. Ainsi ce système de défense empêche les tumeurs de se développer. Par contre une fois l’irrigation de la tumeur commencée, les cancers se développent de façon exponentielle jusqu’à la mort.

L’angiogenèse est donc un élément déclencheur qui fait passer un cancer d’inoffensif à nocif. C’est là qu’intervient la thérapie angiogénique. Cette thérapie a donné d’excellents résultats sur une femme atteinte d’un cancer du sein, ainsi que sur de nombreux animaux (parfois même jusqu’à la rémission totale). Sous forme de crèmes ou de médicaments, la thérapie angiogénique a parfois donné des résultats impressionnants et a prolongé la durée de vie.

Mais William Li est allé plus loin. Pourquoi ne pas empêcher l’angiogenèse (et donc les nombreuses maladies liées) en faisant en sorte que les cancers ne puissent jamais devenir dangereux ? Cela pourrait aider les personnes en bonne santé aussi bien que celles qui ont déjà vaincu le cancer une fois ou deux et qui cherchent un moyen d’éviter la récidive.

La solution se trouve dans notre alimentation. En ajoutant des aliments naturellement antiangiogénique, on peut booster notre système de défense et repousser ces vaisseaux sanguins qui nourrissent les cancers.
Après de nombreux tests réalisés sur les aliments du quotidien, William Li a trouvé de nombreux aliments capables de lutter contre le cancer. On trouve ainsi dans sa liste l’extrait de raisins rouges présent dans le vin rouge (qui inhibe l’angiogenèse à 60%), l’extrait de fraises et de soja, et le thé (Earl Grey étant le plus puissant). Le persil, l’ail et les baies sont également des aliments anti-cancers.

A noter qu’en combinant les deux thés qui ont le moins de potentiel, leur combinaison, leur mélange, sont plus puissant que chacun d’entre eux pris seul. Cela signifie qu’il y a synergie des aliments.
En laboratoire, William Li a ainsi prouvé que certains aliments étaient plus puissants que les médicaments actuels.

Autre exemple : une étude réalisée sur 79000 hommes suivis pendant 20 ans, a révélé que la consommation 2 à 3 fois par semaine de tomates cuites réduisait de 50% le risque d’avoir un cancer de la prostate.

Ainsi, la prévention du cancer par l’alimentation pourrait être la seule solution pratique, car tout le monde n’a pas les moyens d’assumer le coût des onéreux traitements du cancer en phase terminale, mais tout le monde pourrait bénéficier d’un régime sain basé sur des récoltes locales d’aliments antiangiogéniques.

Une étude réalisée sur des souris a démontré qu’un traitement angiogénique permettait de perdre du poids.

Les aliments anti-cancer

Mon prochain article sera dédié à ces aliments qui favorisent l’angiogenèse. Je vais dresser la liste des aliments anti-cancer et pourquoi pas vous trouver quelques recettes de cuisine avec ces aliments.

Opt In Image

Je hais les spams, votre email ne sera jamais revendu ou donné à un tiers

2 commentaires

  1. gugu

    vraiment passionnant; curieuse, j’observe personnelement l’effet de la nouriture sur le taux de sucre, notamment les brulurres sous la plante des pieds, les brulures de la peau, le poids.et je vois ce que l’on mange est vraiment important?

  2. PETITPRETRE

    Super intéressant cet article qui nous permettrait de trouver le moyen de lutter contre le développement d’un cancer , j’attends la suite avec impatience, mais je me permets de signaler que si ce sont des légumes : il vaut mieux que ce soit du bio, car avec l’utilisation des produits phytosanitaires ( juste pour blanchir le cœur de la salade, par exemple…)
    Enfin, à suivre!
    MERCI DES INFOS!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>