«

»

Jan 20

Corps et esprit, une relation très étroite

corps esprit

La relation entre le corps et l’esprit ne fait aucun doute

Si vous en doutez encore, la meilleure preuve que je puisse vous donner est une expérience que vous pouvez réaliser immédiatement.

Imaginez un beau citron jaune devant vous. Avec un couteau vous coupez ce citron en deux et voyez le jus en sortir. Ensuite vous prenez une moitié pour croquer sa pulpe à pleines dents.

Avez-vous remarqué que votre salivation s’est intensifiée de façon anormale ?

Nul doute que oui, ce qui prouve bien qu’il existe une relation étroite entre notre esprit et notre corps.

;

Mais alors quelles sont ces relations entre le corps et l’esprit ? Tout symptôme est-il un signe de mal être de notre âme ? Peut-on être en meilleure santé si l’on est heureux ? Les maladies sont-elles toutes causées par notre esprit ?

Autant de questions auxquelles je vais essayer de répondre avec mon expérience, mes connaissances et mes lectures.

Renier ses désirs est dangereux pour la santé

Afin de mieux comprendre cette relation entre le corps et l’esprit je vais vous raconter ma propre expérience. Peut être vous reconnaîtrez vous dans l’une ou l’autre de mes péripéties.

Dans ma précédente vie, j étais en perpétuelle course. Course contre le temps, course pour gagner plus d’argent, course contre les collègues de travail, course pour la réussite, course pour la réalisation de mes objectifs, etc. Bref une course pour être meilleur que les personnes en bonne santé.

Quoi qu’il en soit, cette course perpétuelle a eu des conséquences directes sur ma santé ; Stress permanent, manque de sommeil, fatigue chronique, augmentation infection. Mais cette course a aussi eu des impacts sur mon environnement et mes habitudes ; instabilité professionnelle, arrêt du sport, arrêt de toutes mes passions (que je considérais avant comme une perte de temps qui ne me permettraient pas d’atteindre mes objectifs), baisse du nombre d’amis, baisse des visites de sa propre famille, conflits familiaux, etc.

Tous ces paramètres, alliés à d’autres facteurs psychologiques comme ma maladie chronique et mes frustrations professionnelles, m’ont emmené directement vers la case dépression. Et croyez-moi, une dépression n’est pas juste une maladie de l’esprit. Les symptômes de la dépression eux, sont bien réels et il ne suffit pas d’un coup de pied au cul ou de 2 semaines de repos pour s’en remettre comme le pense bon nombre de personnes. À moi il m’a fallu 1 an. Mais venons maintenant aux causes de cette réaction physique.

Avec le recul, je réalise que c’est surtout le fait de m’être éloigné de celui que je suis au fond de moi qui m’a conduit tout droit à la dépression. En d’autres mots, mon corps a fait une réaction extrêmement puissante en tirant le frein à main au beau milieu de l’autoroute. Tout ça car l’esprit lui a dit qu’on roulait en réalité à contresens.

D’avoir refoulé mes désirs et de ne pas avoir accepté psychologiquement certaines choses (dont ma maladie génétique) ont eu un impact sur ma santé au point de gober des antidépresseurs chimiques, des anxiolytiques et d’autres cochonneries malheureusement indispensables à cette époque de ma vie afin d’éviter le pire.

J’en arrive donc à la conclusion personnelle, qu’aller à l’encontre de soi, de celui que l’on est réellement, et à l’encontre de ses désirs, est dangereux pour la santé. CQFD

Votre corps vous envoie des signes

Lorsque j’ai eu les premiers symptômes (perte de mémoire, fatigue chronique, surinfection chronique, défaillance du système immunitaire, etc.) jamais je n’aurais imaginé que cela aurait pu être provoqué par mon esprit. Pourtant ces symptômes étaient bien des signes envoyés par mon esprit.

Vous devez certainement vous dire que cela n’arrive que lors d’une dépression. Et ben figurez-vous que non !

Et si je vous disais que de nombreux malaises ou maladies qui se manifestent dans notre corps sont un message qui nous est envoyé. Le message que quelque chose que l’on dit, que l’on préssent, que l’on pense, que l’on ressent, ou que l’on fait ne nous est pas bénéfique. On parle ici de la théorie qui prône l’origine psychosomatique de certaines maladies. A noter que psychosomatique vient des termes « psycho » qui veut dire pensée en grec et « soma » qui signifie « corps » en grec.

Je n’aime pas du tout ce terme car il peut signifier pour certains que la maladie est imaginaire. Or les symptômes sont bien physiques, et les douleurs bien réelles.

Certains médecins l’on compris

Nombreux sont aujourd’hui les médecins qui ont compris que des liens très étroits existent entre notre corps et notre esprit. Il est connu que les poussées d’eczéma ou de psoriasis peuvent être liées à des situations importantes de stress voire d’angoisses. Que certaines opérations se réalisent sous hypnose.

Mon médecin généraliste à compris cette relation corps esprit. Avant d’examiner son patient, et de voir les conséquences physiques, celui-ci pose toujours quelques questions relatives à son environnement de travail et son environnement familial. Ce n’est pourtant pas une psychologue. Je pense qu’elle fait cela naturellement de-par son expérience personnelle. Et elle utilise cette méthode avec tout le monde.

Attention, je ne suis pas de ceux qui disent que toute maladie quelle qu’elle soit a une cause psychologique.

Vous trouverez dans le chapitre suivant les autres facteurs responsables des maladies.

 

L’impact de notre environnement sur notre santé

On le sait aujourd’hui, notre environnement peut être la cause de nombreuses maladies.

  • La pollution et les nuisances : L’eau empoisonnée peut contaminer des enfants qui jouent dans le fleuve. L’amiante est une cause de cancer. La pollution de l’air en ville est la cause de nombreux asthmes. Et malheureusement la liste pourrait faire un livre entier.
  • Notre environnement de travail. Une surexposition au stress à son lieu de travail (Il a d’ailleurs été prouvé que les personnes étant toute leur vie exposées au stress vivent moins longtemps que les autres). Des heures supplémentaires tellement nombreuses qu’elles empêchent le corps de se reposer suffisamment.
  • Notre mode de vie. A l’époque, les virus se propageaient beaucoup moins rapidement que de nos jours. Aujourd’hui, avec l’avion par exemple, un virus peut faire le tour de la terre en à peine quelques heures.
  • Notre culture. Le fait de se serrer la main ou de se faire la bise par exemple est dans notre culture. C’est pourtant un moyen supplémentaire d’échanger ses microbes et d’attraper des virus (gastro, grippe, etc.). Les asiatiques eux se saluent en faisant la courbette.
  • Les drogues. Les drogues tuent à petit feu. Mais d’après mois, tout ce dont on devient dépendant nous tue. La cigarette d’abord. Il n’est plus à prouver que fumer tue. Ça a beau avoir été ajouté sur les paquets de cigarettes en gros et en gras, il y en a toujours qui croient pouvoir passer à travers les gouttes. Je pense aussi à l’alcool, ainsi qu’à tout aliment ou boissons dont on peut devenir dépendant. Car dépendance rime avec excès. Et les excès sont néfastes pour la santé.

Et même si les drogues et autres sources de dépendances sont directement la cause de problèmes de santé, il n’en est pas moins que les causes indirectes de ce comportement sont psychologiques. Qu’est-ce qui pousse telle ou telle personne à se droguer ? à fumer ? à boire trop d’alcool ? Comme quoi même dans notre environnement, on peut faire des liens entre le corps et l’esprit.

  • Notre alimentation. Buvez 2 litres de coca cola par jour et vous doublerez votre poids en quelques mois. Si si, cela existe. surtout aux Etats-unis. Les dérives de la malbouffe que l’on constate aujourd’hui ne sont pas en reste. Ça me fait penser à la personne qui a mangé trois fois par jour au Mc Donald pendant plusieurs mois en se faisant suivre par un médecin. Après seulement un mois, le foie avait doublé, et le cholestérol grimpé en flèche. Son médecin lui a même ordonné d’arrêter ce petit jeu sinon il allait se tuer.

Un petit résumé dans la vidéo ci-dessous.


 

Sur ce chapitre de la mauvaise alimentation, je voudrais aussi vous parler des dangers du sucre. Oui, vous avez bien lu, le sucre est dangereux pour la santé. Si vous en doutez encore je vous invite à lire l’excellent article sur le sucre de l’un de mes amis de très longue date Wladislas Barath.

Pour en finir au sujet de l’impact de l’alimentation sur notre santé, je pense que si la cause de problèmes de santé peut être une mauvaise alimentation, il ne faut pas oublier d’en étudier encore une fois les causes psychologiques. Quelles sont les raisons psychologiques qui poussent parfois les gens à faire des excès ou à ne pas se soucier de ce qu’ils mangent ?

Ecoutez-vous les signes donnés par votre corps ?

Nous avons vu que le corps nous envoie des signes lorsqu’il y a un problème. Mais alors les écoutez-vous ? Changez-vous vos habitudes, vos activités ou votre état d’esprit pour autant ? Pas si sûr.
On a tendance à croire que l’origine de tout symptôme est d’origine physique. Or en raisonnant comme cela, et en continuant à raisonner comme avant sans rien changer dans sa vie, nul doute que ces symptômes persisteront. Peut-être même que la situation va s’empirer et que d’autres symptômes vont apparaître. Se remettre en question serait donc peut-être la clé. Il s’agit alors de prendre conscience des attitudes non bénéfiques qui ont déclenché ces problèmes de santé.

Par exemple, j’ai pris conscience qu’en allant courir en dessous de 10°C, cela me provoquait systématiquement une crise d’asthme. Conclusion, je ne cours plus dehors par moins de 10°C. Ça peut paraitre idiot, mais ceci est transposable à toutes les situations. Ainsi, la médecine traditionnelle me conseillerait de prendre systématiquement de la ventoline. Un inhalateur permettant de dilater les bronches et de mieux respirer.

La médecine traditionnelle se concentre uniquement sur la partie du corps qui pose problème. Elle la traite à coups de médicaments ou d’opérations sans d’ailleurs se soucier des autres parties du corps, et encore moins des aspects spirituels. C’est ce qui nous amène à la médecine spirituelle.

La médecine spirituelle

La médecine spirituelle s’occupe de l’être dans son entier et touche les dimensions physiques, mentales, émotionnelles et spirituelles. Ses praticiens (psychiatres, hypno thérapeutes, sophrologues, professeurs de tai-chi ou de yoga, etc. ) croient fermement qu’en apprenant à aimer de façon inconditionnelle, à cultiver la joie à chaque instant de notre vie et à rechercher la paix intérieure, tout devient possible et nos maladies disparaissent. Personnellement je n’ai pas encore réussi à confirmer cette théorie, mais tout me laisse penser que ces médecins spirituels n’ont pas totalement tort. La preuve en est avec ma dépression passée.

La signification des signes sur notre corps, envoyés par notre esprit

Pour finir cet article, je souhaiterais vous initier à la signification des signes envoyés par notre esprit à notre corps. D’après Lise Bourbeau, dans son ouvrage intitule « Qui est-tu ? », une première identification de la cause de sa maladie peut être réalisée en étudiant ce qui vous a été prescrit par votre médecin :
– S’il s’agit d’un médicament qui doit être pris par voie buccale ou rectale, la cause de la maladie est reliée à la dimension physique et concerne le passé. Il y a quelque chose qui n’a pas été accepté dans le passé. Peut-être continuez-vous à vivre dans le passé ? Vous sentez-vous coupable face à un événement passé ou à toute autre cause relative au passé ?
– S’il s’agit d’un médicament qui doit être pris par voie cutanée, alors le problème est davantage relié à la dimension émotionnelle. Il concerne ce qui se passe en ce moment dans votre vie. Ilest probable qu’à l’heure actuelle certains événements vous causent beaucoup d’émotions et que vous oubliez de voir l’amour dans ce qui se passe.
– S’il s’agit d’un médicament qui doit être pris par voie respiratoire, la cause du problème est liée à la dimension mentale et a trait au futur. Vous pouvez alors découvrir que vous vous inquiétez trop pour l’avenir ou que vous avez peur de quelque chose qui se rapporte au futur.

Toujours d’après Lise Bourbeau, un autre moyen pour trouver les causes de l’apparition d’une maladie est de vous poser les questions :
Que s’était-il passé de nouveau dans votre vie au moment où ce malaise a fait son apparition ?
Si cette partie de votre corps était complètement hors d’état de fonctionner, que vous serait-il impossible de faire dans votre vie présente ?
Pour quoi utilisez-vous le plus souvent cette partie de votre corps ?

C’est une approche très intéressante et intrigante. Pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous invite à lire son livre intitulé « Écoute ton corps, ton plus grand ami sur terre« . Elle y explique les moyens de se débarrasser d’une peur, pour exprimer ses émotions, pour arrêter de vivre dans le passé, etc.

Conclusion :

La conclusion est simple : pour être en meilleure santé, il est non seulement essentiel d’être vigilant à notre environnement, mais aussi de prendre soin de notre esprit.
Reste donc à définir plus précisément ce que signifie prendre soin de notre esprit. Cela fera sans nul doute l’objet de mes prochains articles.

Et vous, qu’en pensez-vous de tout ça ? Etes-vous aussi convaincu de ce lien étroit entre corps et esprit ? À quel stade de compréhension êtes-vous ? J’ai hâte de voir vos réactions dans les commentaires ci-dessous.

Portez-vous bien…

Opt In Image

Je hais les spams, votre email ne sera jamais revendu ou donné à un tiers

3 commentaires

  1. Gelée Royale

    Ecouter son corps c’est un des meilleurs conseil pour être en bonne santé. Par exemple il y a de ça quelques année tout les matins je mettait du déodorant en bombe du coup lorsque j y respirai je toussai et j’avais l’impression que j’allais cracher mes poumons. Depuis que j’utilise un déodorant en stick je me sens beaucoup mieux. Comme quoi changer de petites choses peuvent vous faire sentir vachement mieux !

  2. André

    Vous faites de très bons articles, je vous félicite.
    Il est bien évident que nos trois corps, physique , psychique et spirituel ne forme qu’ un.
    Que l’ un d’ entre eux soit affecté, il en traîne les autres dans son sillage.
    C’ est la loi de l’ unité !

  3. Tsikata

    Vous faites de très bons articles, je vous félicite.
    Il est bien évident que nos trois corps, physique , psychique et spirituel ne forme qu’ un.
    Que l’ un d’ entre eux soit affecté, il en traîne les autres dans son sillage.
    C’ est la loi de l’ unité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>