«

»

Mar 17

Gérer la douleur avec 19 astuces

Gerer la douleurLa douleur chronique peut être causée par une maladie chronique, une blessure, un problème au cerveau (car c’est lui qui envoie le message de la douleur), un traitement ayant des effets secondaires ou des problèmes psychologiques (si,si,   je vous le garantis).

La douleur n’est pas à prendre à la légère. C’est un signal envoyé par notre corps indiquant que quelque chose ne va pas. Il faut donc avant tout consulter votre médecin pour essayer d’identifier les raisons de ces douleurs. Ces raisons peuvent êtres multiples, et feront certainement l’objet d’un autre article. Ici nous évoquerons avant tout les douleurs chroniques, que les médecins ont du mal à faire disparaître.

La douleur est généralement facile à traiter de nos jours. Avec de simples médicaments finis les petits bobos. Toutefois la douleur peut ne pas passer. La douleur peut devenir résistante aux traitements médicamenteux classiques.

Ainsi, nombreux sont ceux qui souffrent depuis des mois voire des années, car les médicaments ne sont pas efficaces, ou simplement contre-indiqués. Et lorsque l’on n’arrive pas à supprimer la douleur, il faut tout simplement essayer de la gérer le mieux possible. Car lorsque la douleur devient chronique, elle peut être très invalidante et peut entrainer une perte d’autonomie. Je ne vous parle même pas des conséquences catastrophiques que la douleur peut avoir sur l’aspect psychologique.

Mais alors, comment gérer la douleur ? Quelles sont les alternatives aux médicaments et à la médecine en général ? Vous pensez avoir essayé toutes les solutions pour réduire la douleur ?

Autant de questions auxquelles je vais m’attacher à répondre le mieux possible. Vous trouverez donc ci-dessous les 19 astuces pour bien gérer la douleur.

L’acuponcture

L’acuponcture est aujourd’hui reconnue comme une technique efficace pour soulager de nombreux types de douleurs (Troubles gastro-intestinaux, arthrite, douleurs aux épaules et aux cervicales, maux de dos, migraines, douleurs dentaires, etc.). Cela a été scientifiquement prouvé. Le plus économique est de trouver un médecin qui pratique l’acuponcture. Votre séance peut dans certains cas être remboursée par la sécurité sociale.

La sophrologie et la relaxation

Même les médecins traditionnels conseillent les médecines alternatives comme la sophrologie.

La sophrologie part du principe que tout ce qui est fait de positif, pour le corps ou pour l’esprit, a un impact positif sur l’être (physiologique et psychique). L’objectif de la sophrologie est de mettre en place un équilibre entre les émotions, les pensées et le corps. Cet équilibre améliore la qualité de vie et le développement personnel. Les exercices de sophrologie consistent principalement à pratiquer des respirations profondes et à se relaxer. Sont aussi utilisés des exercices physiques, inspirés du yoga et du zen, et la visualisation (projection mentale grâce à l’imagination, pensée positive).

L’accompagnement psychologique

Un psy peut aussi aider les personnes souffrantes, dont la douleur a pris trop de place dans leur vie. Beaucoup de choses doivent alors être évacuées. Avoir une personne qui vous écoute vous aidera très certainement à réduire l’angoisse et atténuer la douleur. Il n’y a rien de mieux que l’empathie.

L’hypnose

Certaines études montrent que l’usage de l’hypnose peut diminuer la perception de la douleur. Elle consiste à suggérer une autre image mentale de la douleur (souvent décrite par des métaphores).

Les massages

Les massages peuvent soulager les tensions causées par le stress. Les massages sont très efficaces pour les personnes souffrant d’ostéoporose, de polyarthrite rhumatoïde, ou d’une blessure suite à un accident. Les massages profonds des muscles sont souvent les plus efficaces.

Les kinésithérapeutes sont très efficaces pour cela. D’autres thérapeutes manuels comme les ostéopathes, les chiropracteurs, et autres peuvent s’avérer aussi très efficaces.

L’eau

L’hydrothérapie peut aussi soulager certaines douleurs. Cela peut être une alternative aux exercices de mouvement douloureux. En effet, l’hydrothérapie permet d’améliorer la mobilité (en augmentant le débit sanguin) et de soulager la douleur sans solliciter les articulations. L’hydrothérapie est particulièrement efficace pour les personnes souffrant d’arthrose.

Le froid

La cryothérapie (thérapie par le froid) est une méthode efficace pour lutter contre les douleurs musculaires, articulaires et les rhumatismes. Elle consiste à appliquer de l’azote liquide à très basse température (-190°C). La cryothérapie est utilisée dans le traitement des traumatismes aigus, des maladies articulaires et inflammatoires ainsi que dans le traitement de certains cancers de la peau.

La chaleur

La chaleur est utilisée depuis des siècles par nos ancêtres. C’est la thermothérapie. La chaleur est très efficace contre les douleurs articulaires liées à l’arthrose, les muscles douloureux, les douleurs lombaires et cervicales.

Bien respirer

Utilisée lors de tous les accouchements, la respiration profonde et de préférence par le ventre permet de se détendre, de diminuer le stress et donc de diminuer la douleur.

Contrôler sa respiration est quelque chose de très facile et gratuit. Cela nécessite toutefois un nouvel apprentissage de la respiration et une pratique régulière de la respiration abdominale.

Bouger et faire du sport

Lorsque l’on a mal, il n’y a pas pire que de rester au lit. En effet, rester au lit entraîne une perte progressive de vos muscles et aggravera la situation. Restez actif et continuez à pratiquer vos activités favorites chaque jour. Bouger est important. Cela permet de mieux dormir la nuit et à augmenter le moral. La simple marche à pied ou la natation suffisent. Et si vous n’aimez pas marcher, vous pouvez toujours adopter un chien. Celui-ci vous forcera à sortir et à ne pas trouver d’excuses.

Si vous le pouvez encore, pratiquez régulièrement votre sport préféré. Le sport permet d’évacuer le stress et permet de penser à autre chose.

Perdre du poids

Une autre astuce permettant de diminuer certaines douleurs est la perte de poids. C’est particulièrement vrai pour les personnes ayant des problèmes de dos ou d’articulations. Le surpoids entraine une pression sur les articulations et une fatigue musculaire plus importante. Si vous êtes en surpoids, même léger, commencez immédiatement à perdre quelques kilos et vous sentirez la différence. Ne vous mettez bien sur pas la barre trop haute. Perdre 3 à 5 kg peut déjà faire la différence.

Penser à autre chose que la douleur

Il est important de ne pas se focaliser sur la douleur. Le fait de ressasser la douleur et de se concentrer dessus ne fera qu’empirer les choses. Il faut avoir une attitude positive, et arriver à trouver des solutions qui vous correspondent. Se focaliser sur la douleur chaque jour va miner votre moral et peut vous emmener jusqu’à la dépression. Raison de plus pour bien gérer la douleur.

Connaître ses limites

Connaître ses limites vous évitera les excès et les douleurs. Par exemple, si vous savez qu’à chaque fois que vous soulevez un pack de 6 bouteilles d’eau vous aurez mal au dos le lendemain, alors arrêtez ! Prendre conscience de ses limites et les accepter n’est pas chose facile, mais c’est indispensable pour vivre mieux et sans douleurs. Inutile d’en rajouter, vous avez déjà assez de problèmes comme ça non ?

Laissez-en pour demain

Trop en faire dans la même journée est dangereux. Vous allez dépassez vos limites et forcer. Gardez donc certaines tâches pour le lendemain ou pour la semaine prochaine. Répartir les tâches dans la journée ou dans la semaine permet de se reposer.

Organisez votre environnement en fonction de votre douleur

Par exemple, si vous savez pertinemment que vous n’arrivez pas à vous baisser sans avoir mal, une solution consiste à mettre le maximum d’objets en hauteur. Installez des étagères s’il le faut. Cela peut être appliqué à beaucoup de domaines. Identifiez ce qui vous fait mal et trouvez une solution pour éviter des gestes douloureux. Vous pouvez facilement aménager votre poste de travail, ou votre domicile. Cette organisation de l’environnement est même indispensable pour certains.

Pour ceux qui ont vu le film Amélie Poulain, souvenez-vous de l’homme de verre qui habitait à l’étage du dessous. Tous les objets étaient molletonnés (entourés de mousse) en raison de sa maladie des os de verre.

Changez votre façon de faire

Vous ne pouvez pas rester assis plus d’une demi-heure à table ? Evitez les restaurants, et en réunion mettez-vous debout au fond de la salle. La musique trop forte vous donne mal à la tête et vous empêche d’aller à un concert ? Utilisez des boules caisses, et mettez-vous au fond de la salle.

Pour chaque situation, vous devez faire preuve de créativité pour changer vos habitudes et ne pas vous martyriser inutilement. Votre imagination vous aidera à pouvoir pratiquer vos activités préférées.

Ecouter de la musique

La musique permet à la fois de se détendre, mais aussi de détourner son attention de la douleur en prenant toute l’attention de son esprit. Il est connu que la musique atténue la douleur. Plusieurs chercheurs l’on même démontré. Ils ont même démontré que le type de musique écouté n’a aucune importance.

Manger certains aliments antidouleurs

He oui, c’est une astuce plutôt inattendue. Certaines maladies, et particulièrement les maladies inflammatoires, peuvent êtres soulagées en mangeant des aliments spécifiques. Par exemple, si vous avez des douleurs dans les articulations, l’Oméga 3 peut réduire les douleurs et l’inflammation aux articulations. Ainsi les douleurs causées par une polyarthrite pourront êtres diminuées en mangeant d’avantage de foie de morue, d’huile de lin, de poisson, de noix ou d’œufs.

Faites des recherches sur internet en rapport avec votre maladie ou vos symptômes. Il existe peut être des aliments préconisés. Dans tous les cas, une chose est certaine, c’est que certains mauvais aliments peuvent aussi aggraver la situation. Par exemple, les aliments difficiles à digérer ne feront qu’aggraver les douleurs intestinales.

Les plantes contre la douleur

Certaines plantes peuvent avoir des effets bénéfiques sur la douleur.

Par exemple, la grande camomille permet de réduire les migraines.

Les infusions de millepertuis permettent de soulager les névralgies dentaires.

Les propriétés antalgiques de l’huile essentielle de laurier noble permettent de lutter contre une rage de dents. Le laurier noble est aussi très efficace contre les douleurs dentaires.

La griffe du diable, le Suma (Pfaffia paniculata), les feuilles du cassis,et la sommité de la reine-des-prés, vous soulageront des douleurs articulaires.

Contre les douleurs musculaires, préférez l’huile essentielle de romarin à camphre, le wintergreen, ou l’essence de niaouli.

Contre le mal au ventre, la griffe du chat (Uncaria tomentosa) d’origine amazonienne est très efficace.

Contre les jambes douloureuses et les gênes circulatoires veineuses, l’huile essentielle de cyprès peut aider à soulager temporairement les douleurs.

Conclusion

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour améliorer votre quotidien. Il ne tient qu’à vous de les appliquer et d’identifier celles qui soulagent le mieux votre douleur chronique.

On ne peut bien évidement pas compter sur une seule de ces astuces pour bien gérer la douleur. C’est en combinant celles-ci, que vous arriverez certainement à mieux combattre vos douleurs chroniques.

Gardez toutefois à l’esprit que ces astuces permettent de soulager les douleurs, mais en aucun cas de vous soigner.

Et vous, quelles astuces utilisez-vous pour calmer la douleur, lesquelles fonctionnent pour vous ? Comment arrivez-vous à gérer les douleurs chroniques ?

Faites profiter les prochains lecteurs de votre retour d’expérience en laissant un commentaire ci-dessous.

Opt In Image

Je hais les spams, votre email ne sera jamais revendu ou donné à un tiers

2 commentaires

  1. Pierre B

    Bonjour Olivier,

    Très beau site et tellement « VRAI » …

    J’aimerai pouvoir échanger en direct avec vous (via Mail) Mais je n’ai pas trouvé de formulaire de contact ou une adresse MAIL.

    Nous aimerions avoir le droit de faire quelques citations de votre blog et de mettre un lien dans notre annuaire vers votre site.

    Merci d’avance de votre réponse,

    cordialement,
    Pierre BOULANGER
    Président de l’Association des Myasthéniques Isolés et Solidaires

  2. ludo

    Excellent article
    je souhaiterai juste rajouter que l’utilisation des ventouses est simple et très efficace dans de nombreuses pathologies douloureuses récentes ou anciennes.

    Pour des douleurs articulaires, ligamentaires, musculaires, viscérales, syndrome prémenstruel…

    Ludo, thérapeute, formateur spécialisé en ventouse
    http://www.letaodescinq.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>