«

»

Août 31

La quête de sens, expliquée par un médecin urgentiste

Je voudrais partager avec vous une vidéo d’un médecin urgentiste nommé Jean Rottner. Devenu aujourd’hui maire de Mulhouse, il nous explique comment il a vécu son métier d’urgentiste pendant plus de 15 ans, et comment il a perdu son ami.

C’est un témoignage émouvant qui nous donne la vision des professionnels confrontés chaque jour à la mort.

En résumé :

Le cœur de son ami François s’est arrêté 13 fois. La treizième fois fut la dernière. Grâce à son combat, François a pu gagner 5 ans de vie. Quand le coeur d’un patient s’arrête, le temps s’arrête pour la famille, mais aussi pour les professionnels qui doivent restés concentrés et efficaces.

Cet ancien médecin se pose toujours certaines questions : Comment, au-delà de la maîtrise, on lâche ses émotions ? Comment on arrive à faire de l’alchimie entre force et émotion ? Comment on arrive à en faire une force pour avancer et pour progresser ? Même aujourd’hui Jean Rottner n’a pas toutes les réponses.

Un médecin donne de sa personne pour apporter du bonheur aux familles. Il subit les échecs comme une perte. Il vit difficilement les décès et les situations extrêmes de la vie rencontrées (grands brulés, décès d’un enfant, etc.)

Ces souvenirs professionnels sont difficiles à vivre psychologiquement pour les médecins et les marquent toute la vie.

Après son 12eme arrêt cardiaque, son ami François a pu obtenir 5 ans de vie supplémentaire. 5 ans de bonheur de vivre en plus.

Il est important de créer du bonheur pour soi même et pour ses proches.

Opt In Image

Je hais les spams, votre email ne sera jamais revendu ou donné à un tiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>