«

»

Fév 08

Les recherches de Dan Gilbert sur le bonheur : Pourquoi sommes-nous heureux ?

Dan Gilbert est un professeur en psychologie qui a réalisé des études très précises sur le bonheur. Dan Gilbert nous présente dans cette vidéo les résultats de ses recherches sur le bonheur. (Résumé en dessous de la vidéo pour les pressés)

Résumé de ses recherches sur le bonheur :

Nous avons tous un système immunitaire psychologique, qui nous permet de nous sentir vraiment heureux même lorsque les évènements ne se déroulent pas comme prévu.

L’étude révèle que les évènements, comme la rupture amoureuse, une promotion ou l’échec à un examen, ont un impact plus faible sur le bonheur qu’on ne l’imagine.

De même, les traumatismes graves dans la vie, à quelques exceptions près, n’ont aucun impact sur notre bonheur. Pourquoi ? Parce qu’on peut fabriquer son bonheur.

Le bonheur n’est pas quelque chose que l’on trouve. Ce n’est pas la richesse, le pouvoir ou le prestige qui nous permet d’être heureux. Obtenir ce que l’on veut est une façon de trouver le bonheur (fabriqué), mais ne pas l’obtenir aussi (au détriment de l’économie mondiale).

Le bonheur synthétique est tout aussi authentique et durable que le bonheur obtenu en ayant ce que l’on voulait.

Pour atteindre le bonheur on change nos goûts et nos réactions affectives envers quelque chose. La liberté, l’aptitude à se faire une opinion et à changer d’avis et d’opinion est l’alliée du bonheur.

Choisir l’avenir qui nous convient le mieux est la clé du bonheur.

Le système immunitaire fonctionne mieux quand on est coincé.

Shakespeare disait à juste titre : « Rien n’est en soi bon ou mauvais ; tout dépend de ce qu’on pense. »

Certaines choses valent mieux que d’autres. Il est normal d’avoir des préférences, mais si elles nous tiraillent trop fort et trop vite, et que nous surestimons la différence du résultat de nos choix, nous sommes en danger.

Lorsque notre ambition est maitrisée, elle nous mène à la joie.

Lorsque notre ambition est débridée, elle nous pousse à mentir, tricher, voler, blesser les autres.

Quand nos craintes sont contenues, nous sommes prudents, circonspects, attentionnés.

Quand nos peurs sont débridées et amplifiées, nous sommes irréfléchis et lâches.

Conclusion de ses recherches sur le bonheur :

Nos désirs et nos inquiétudes sont souvent démesurés car nous possédons la faculté de fabriquer précisément le bonheur que nous recherchons.

Opt In Image

Je hais les spams, votre email ne sera jamais revendu ou donné à un tiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>